Une voix pour la vie - La hauteur de notre voix est déterminée avant que nous parlions

Le pleur d’un bébé n’informe pas seulement sur son état de santé, d’insatisfaction ou de douleur. Selon une équipe scientifique internationale impliquant Florence Levréro (UJM) et Nicolas Mathevon (UJM et Institut universitaire de France), membres de l’Equipe de neuro-éthologie sensorielle (ENES) à l’Institut des neurosciences Paris Saclay (CNRS/Université Paris-Sud), la tonalité du pleur d’un bébé âgé de 3 mois donne une idée fiable de la hauteur de sa voix à 5 ans. Ce résultat, publié dans la revue internationale Biology Letters , souligne l’importance des premiers stades de la vie sur le développement de l’individu.

Références :

The pitch of babies’ cries predicts their voice pitch at age 5 , Florence Levréro, Nicolas Mathevon, Katarzyna Pisanski, Erik Gustafsson, David Reby. Biology Letters , 11 juillet 2018. Consulter le site web


  • Une voix pour la vie - La hauteur de notre voix est déterminée avant que nous parlions

  • Chalcis, ancien port de Thèbes : un carrefour maritime médiéval en Grèce

  • Biodiversité : les efforts de l’Union européenne doivent encore être renforcés

  • Planck : les données définitives de la mission soutiennent fortement le modèle cosmologique standard

  • Le CNRS crée à Singapour sa première filiale à l’étranger

  • A quel rythme le carbone des sols se renouvelle-t-il - Une question de profondeur

  • Recycler le CO2 par plasma pour réinventer nos sources d’énergie ?

  • L’anémone de mer, un animal qui cache bien sa complexité

  • La lettre d´info «En direct des labos»
  • La lettre d´info «CNRS Innovation»